Verner, Cent ans d’histoire à raconter
par Gérald Beaudry, Paulette Bélanger, Claude Goulet, Rita Olivier,
Michel Sylvestre et Marcelin Terrier, 1995

​Rue principale :  le premier garage, propriété de Clodémir Guénette, ouvre ses portes en 1919.  L’édifice appartenait auparavant à M. Poisson qui y tenait un magasin.  Le Garage Guénette, situé où est aujourd’hui la Caisse populaire, existe jusqu’en 1958.
La première automobile, propriété de Philias Boyer, arriver à Verner en 1910.
L’édifice situé au 20, rue Principale Ouest devient en 1946 le garage de Lucien Côté.  Il est garagiste jusqu’en 1956 alors qu’il vent le commerce à Aurèle Beaudry.  e dernier est concessionnaire de machinerie et d’instrument aratoire Massey-Ferguson de 1956 à 1971.  Il obtient sa concession de Marc Roy.  Le garage change de mains à plusieurs reprises.  Maintenant il n’y a plus de commerce à cet endroit.
Au bout du village, à l’emplacement actuel du bureau d’assurances Dubois, Ernest Généreux construit un garage en 1946 et devient concessionnaire de voitures Jeep Willis.  L’entreprise fermera bientôt ses portes.  En 1951, les propriété est vendue à Hanson & Bogan.  L’édifice brûle en 1952.  Ensuite, Marc Roy y lance un magasin de machinerie et d’instruments aratoires.
En 1946, après la construction de la route 7 au nord du village, M. Charpentier construit son garage.  Les frères Brouze en deviennent les nouveaux propriétaires en 1949.  Ils sont concessionnaires de machinerie John Deere, puis en 1955, de For Météor.  R. L. Equipment se spécialise présentement ans la vente d’articles de sport tels que les motoneiges et les véhicules tout terrain.  En 1949, Alfred Vaillancourt ouvre un deuxième garage sur la route 17.  Il devient concessionnaire de tracteurs David Brown et de machinerie et d’instrument aratoires New Holland.  André Ducharme est présentement le propriétaire de ce garage.
À l’angle nord-ouest de la route 17 et de la route 535, M. Kennedy est propriétaire d’une statin-service depuis 1959.  Elle sera exploitée par son fils Larry jusqu’à ce qu’un incendie rase le commerce en 1985.  La Coopérative régionale achète ensuite l’emplacement pour y ouvrir une autre station-service.  Le restaurant l’Écho géré par Clothilde Sylvestre est un commerce connu des voyageurs.  Les frères Joséphat et Edmond Ménard construisent la station-service FINA en 1956.  En 1975, Joséphat en devient le seul propriétaire.  Aujourd’hui, au même endroit le fils richard Ménard vent des motoneiges Ski-Doo, des véhicules tout terrain Honda, des bateaux et des moteurs hors-bord Mercury.
En 1956, au nord de la route 17, en face de l’Hôtel Trans-Canada, Oscar Marcoux construit un garage, Verner Service Station.  Le commerce ferme ses portes dans les années 1970.  Vers 1950, André Beaudry construit une station-service à l’angle de la rue Dubeau et de la route 17, qu’il exploite jusqu’aux années 1970.  On y tient aujourd’hui un dépanneur.  La résidence, elle, est transformée en restaurant.  La demi-douzaine de stations-service de la route 17 des années 1960 à 1970 disparaît.  Aujourd’hui, il n’y a que la station-service Coop.  Marcel Doyon, débosseleur, est propriétaire d’un garage situé le long de la route 64 pendant une trentaine d’années.  L’édifice sert présentement de local aux Chevaliers de Colomb.

Photo
Autos devant l’Hôtel Commercial à Verner. Collection Bibliothèque publique de Nipissing Ouest
Photo
Familles Michel et Sylvestre de Verner, Collection du Club de généalogie de Nipissing Ouest
Photo
Mariage d’Hormidas Binette et Séphanie Joly-Binette, Verner, 10 juin 1929, Club de généalogie de Nipissing Ouest
Photo
Rue principale à Verner, 1940. Auteur inconnu. Collection Bibliothèque publique de Nipissing Ouest.
Photo
Garage Marcel Doyon situé à la sortie du village de Verner sur la route 64. 3 sept. 1962. Verner, aujourd’hui et autrefois, 1883-1983 Société historique de Nipissing Ouest