Référence : Verner cent ans d’histoire à raconter…pages 89 à 107.