Référence: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/814047/eglise-sacre-coeur-sturgeon-falls

Picture


PUBLIÉ LE VENDREDI 11 NOVEMBRE 2016 À 5 H 28 | Mis à jour le 11 novembre 2016 à 9 h 58

Un texte de Sophie Houle-Drapeau

Près de 200 personnes ont assisté au dévoilement des plans de la future église dans la cafétéria de l’école secondaire Franco-Cité où sont célébrées présentement les messes de la paroisse.
La première phase, qui prévoit la construction du lieu de culte seulement, devrait coûter près de 1,5 million de dollars. Le président du comité paroissial, Yvon Marleau, s’attend à ce que les travaux débutent en avril et durent huit mois. Il espère pouvoir célébrer Noël 2017 dans la nouvelle église.
« La proue d’un bateau qui s’en va vers l’avenir », c’est ainsi que l’architecte, Jean Larocque, décrit le concept triangulaire de l’église qui devrait remplacer celle qui a été détruite l’an dernier.


Picture

PHOTO : LAROCQUE ELDER ARCHITECTS, ARCHITECTES INC. Beaucoup plus petit et moderne, le nouvel édifice pourra accueillir un peu plus de 250 personnes après la première phase et 350 personnes, une fois les deux phases terminées.
L’ancienne église centenaire pouvait accueillir jusqu’à 600 paroissiens.
L’architecte Jean Larocque, de North Bay, a travaillé à la conception d’une douzaine de bâtiments religieux dans le nord de la province.
C’est très simple et minimaliste comme forme, mais il y a quand même une puissance incroyable, car tout converge vers un point, [ l’autel ].
Jean Larocque, architecteLa cloche et la statue du Sacré-Coeur, qui trônaient sur l’ancienne église centenaire, ne seront pas intégrées à la structure, mais elles seront installées à l’entrée du nouvel édifice, assure le président du comité paroissial Yvon Marleau.

Clique sur le lien suivant pour voir
Ce qu’en pensent les paroissiens Émilie Sarazin, Léo Dubois, Henry Labelle et le curé Basile Agre
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/814047/eglise-sacre-coeur-sturgeon-falls

Financement
Pour financer la première phase, le comité paroissial a l’intention d’emprunter 600 000 $ au diocèse de Sault-Sainte-Marie. L’entente est encore en négociations, précise Yvon Marleau. Le prêt serait remboursé sur huit ans.
La paroisse du Sacré-Coeur vendra aussi d’une partie de ses terrains. Elle souhaite ainsi aller chercher un montant de 400 000 $.
Pour les 500 000 $ manquants, le comité paroissial compte organiser des collectes de fonds auprès des fidèles.
Les responsables espèrent pouvoir construire une salle paroissiale et des bureaux administratifs dans les cinq années qui suivront. Cette deuxième phasecoûterait environ 1 million de dollars, selon l’architecte Jean Larocque.